Les réseaux sociaux influencent-ils le prix des crypto-actifs?

Pas le temps de lire? Téléchargez ce post en PDF 🙂

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://blockchainmag.fr/les-reseaux-sociaux-influencent-ils-le-prix-des-crypto-actifs/
RSS
SHARE
Follow by Email

 

Les médias sociaux ont radicalement changé notre relation à l’information, en particulier le micro-blogging. Jusqu’à quel point les médias sociaux peuvent influencer le prix d’un actif?

Plusieurs recherches ont démontré que les activités sur les réseaux sociaux peuvent être utilisées pour prédire les résultats financiers d’une entreprise (Goh, Heng et Lin, 2013). Les études analysant la relation entre les activités de micro-blogging et la performance financière des entreprises sont très populaires. Sul, Dennies et Yuan (2014) ont par exemple recueilli des données sur les tweets publiés par des entreprises du S&P 500 et affirment que l’émotion positive ou négative suscitée par ces derniers peut être reliée à son rendement boursier.

Peut-on pour autant affirmer que la performance des crypto-actifs fonctionne selon le même schéma?

Le Boston College a mené la recherche en étudiant les données des comptes Twitter lors du lancement des projets cryptos. La corrélation entre followers, l’activité du compte et les prix du marché a été établie. Le résultat est clair, les entreprises qui ont affiché une «activité  plus importante sur Twitter» dans les jours qui ont précédé l’ICO, et particulièrement pendant l’ICO, ont eu plus de succès que leurs homologues moins présent sur Twitter.

Lors de l’étude le rendement moyen des ICO a été passé au crible:

  • Le retour sur investissement d’une ICO est en moyenne de 179% (pourcentage calculé à partir du prix de «pré-vente» jusqu’à sa première cotation). Fait intéressant, même les ICOs estampillées  “scam” ont affiché en moyenne un retour sur investissement de 82%.
  • Les chercheurs ont aussi noté leur «comportement anormal»: après la première cotation elles subissent généralement une baisse immédiate de prix, mais génèrent quand même un retour sur investissement de 48% après seulement 16 jours de «buy and hold».

Des chiffres qui donnent le tournis, la conclusion simpliste du jour: les “scammeurs” ont de beaux jours devant eux…

Lire l’étude complète

Shay

Shay

Co-fondatrice de l'agence de conception de chatbots et CConnect et data analyste (www.clientconnect.com). Passionnée par les crypto-monnaies.
Shay
 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!