Blockchain & énergies renouvelables

Pas le temps de lire? Téléchargez ce post en PDF 🙂

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://blockchainmag.fr/blockchain-energies-renouvelables/
RSS
SHARE
Follow by Email

 

WPO, première plateforme européenne indépendante de services experts en énergies renouvelables, se positionne à la pointe de la bataille en faveur de la transition énergétique avec le lancement d’une ICO le 14 juin prochain.

Fidèle à son esprit pionnier, la société, qui fête cette année ses 10 ans, se saisit des nouveaux moyens technologiques apportés par la blockchain comme accélérateurs de la transition énergétique et du développement de la production d’énergie renouvelable. Elle a repensé radicalement son business model pour ancrer son action dans un projet concret. Cette technologie de rupture représente un levier de changement révolutionnaire par rapport aux modèles actuels de gestion de la production énergétique. “Nombre de projets d’ICO, liés ou non à l’énergie, blockchainisent des idées et des concepts virtuels en parallèle à leurs activités traditionnelles”, explique Barthélémy Rouer, PDG et Cofondateur de WPO. “Notre ambition va bien au-delà de cela. Pour nous, il s’agit de devenir une norme dans le monde de l’énergie grâce à un tout nouveau modèle business basé sur la blockchain. Non seulement parce que ce sera bon pour notre entreprise, mais parce que cela apportera de grands avantages à nos clients, à notre industrie et à la société en général. En d’autres termes, notre ambition est de renouveler les renouvelables”. La blockchain comme outil de transparence Dès à présent, WPO commence à émettre en temps quasi réel sur le marché mondial les tout premiers certificats de production d’énergie renouvelable blockchainisés directement sur les sites supervisés par la société. Ces nouveaux certificats permettent la traçabilité sécurisée et irréfutable de la production d’énergie de sources renouvelables. Son ambition à cinq ans est de lever 184 millions d’euros, de passer des 3 GW sous mandat actuels à 48 GW et de certifier une production totale de 187 TWh. A terme, WPO entend faire de ses certificats une nouvelle référence internationale, encourageant la production d’énergie de sources renouvelables, socialement et environnementalement responsables. Comment ? En tokenisant la production d’énergie verte pour en favoriser l’adoption et doper l’investissement dans les énergies renouvelables grâce à une réelle baisse des coûts opérationnels pour les propriétaires des parcs. Pour ce faire, WPO s’appuiera sur des jetons d’usage (Utility Tokens) qui font l’objet de son ICO et qui sont l’outil pour accéder à ses produits et services certifiés. “L’ICO de WPO cumule les meilleures pratiques technologiques, juridiques et financières du marché. Elle porte haut et fort nos valeurs et notre vision et est un bel exemple de la transformation de l’économie classique vers la crypto- économie. Sa réussite est à la hauteur de son exploit”, affirme Kim Dauthel, PDG et Cofondateur de Solid, société spécialisée dans les technologies Blockchain et conseil de WPO sur l’opération. Le nombre total de Tokens émis lors de l’ICO est fixé à 1 milliard, dont une partie sera libérée et mise sur le marché entre le 14 juin et le 14 juillet 2018. “Au-delà du lancement de nos certificats de production et de l’utilisation de l’ICO comme source de financement de notre business model, notre volonté est de contribuer positivement à la mobilisation mondiale pour le développement de la production d’énergie renouvelable, levier-clé pour permettre une croissance soutenable dans le respect de notre planète”, conclut Barthélémy Rouer.

Pour en savoir plus

A propos de WPO : cofondée par Barthélémy Rouer et Duncan Levie il y a 10 ans, WPO est la première plateforme européenne indépendante de services experts en énergies renouvelables, offrant une gamme complète de gestion technique, commerciale, financière et corporate à ses clients. WPO participe à un niveau de production électrique équivalent à celle d’une agglomération telle que Manchester, Dublin ou Toulouse avec déjà plus de 2770 mégawatts éoliens et 707 mégawatts solaires photovoltaïques sous mandat, sur plus de 300 sites dans neuf pays européens. Chiffre-clé : CA consolidé de 7 millions d’euros au 31/12/2017

Petit glossaire :

Blockchain – Base de données distribuée dont les informations envoyées par les utilisateurs et les liens internes à la base sont vérifiés et groupés à intervalles de temps réguliers en blocs, l’ensemble étant sécurisé par cryptographie et formant une chaîne. Par extension, une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d’enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage.

Blockchainiser (ou blockchainer) – Action de stocker et de transmettre des informations de forme transparente, sécurisée et décentralisée grâce aux technologies Blockchain.

MW – Un Mégawatt correspond à une puissance d’un million de watts. GW – Le Gigawatt est une unité de puissance égale à un milliard de watts. TWh – 1 Térawattheure = 1 000 GW produits (ou consommés) pour une période d’une heure. Utility Tokens (Jetons d’usage) – Des jetons qui permettent l’accès aux blockchains qu’ils représentent.

Communiqué de presse

Communiqué de presse

Communiqués de presse sur les projets "coup de coeur".
Communiqué de presse
 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!