Cryptos : Le Top 6 des coins « eco-friendly »

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
http://blockchainmag.fr/cryptos-le-top-6-des-coins-eco-friendly/
RSS
SHARE
Follow by Email

 

L’empreinte écologique du Bitcoin est considérable, en effet les besoins en électricité qui se traduisent par des émissions de gaz à effet de serre préoccupants ne sont pas à être pris à la légère. Même si en comparaison, les chiffres sont probablement microscopiques par rapport aux catastrophes environnementales générées par certaines multinationales (pollution, déforestation, etc). Fidèle à l’esprit de décentralisation, la communauté crypto ne cesse d’innover et a développé de nombreuses solutions potentielles à ce problème sous la forme de crypto-monnaies « eco-friendly ». Un point sur le top 6 des cryptos « vertes »:

Les 6  cryptos qui revendiquent un objectif essentiellement environnemental:

  • GENERcoin – Le Genercoin prétend être une monnaie soutenue par des biocarburants.
  • NXT – 100% vert  NXT est censé être « Forgé » plutôt que miné . Un processus tellement efficace que vous pouvez le faire sur un smartphone.
  • EnergyCoin – « ENRG » est « destiné à fournir une plate-forme pour que les communautés, les entreprises et les particuliers construisent des applications d’énergie (sic) en utilisant la blockchain. Fondée en 2014, c’est une sorte de clone de Peercoin avec quelques améliorations.
  • Peercoin – Le « PPC » était peut-être le premier altcoin à se concentrer sur un objectif purement environnemental. Un «hybride», Peercoin utilise l’approche « proof-of-work » plutôt écologique pour créer des coins mais le réseau est conçu pour devenir de plus en plus «proof-of-stake». Comme l’explique Wikipedia, «La méthode proof-of-stake nécessite une consommation d’énergie très faible par opposition à l’exploitation de fonctions de hachage cryptographique à forte intensité de ressources ». Peercoin utilise environ 30% de la consommation d’énergie du Bitcoin.
  • EverGreenCoin – « EGC » lancé fin de 2015, semble se concentrer presque entièrement sur les approches environnementales. Les créateurs ont mis en place un dispositif (actuellement en crowd-funding) appelé «agent solaire».  Semblable au Bitcoin à certains égards mais différent en ce sens qu’il fournit la méthode proof-of-stake la moins défavorable pour l’environnement et sans utiliser de l’électricité.
  • EcoBit – « ECOB », prétend être le premier projet « blockchain verte ». Ce nouveau venu est soutenu par l’ONU et le gouvernement malaisien. Il a lancé cette année et aurait augmenté de près de 5 millions de dollars grâce à sa vente de tokens.

La question environnementale soulevée par le développement de la blockchain et l’utilisation des crypto-monnaies va sans doute être au centre de l’actualité blockchain ces prochaines années. Pour accompagner la lutte contre le réchauffement climatique, les solutions pour le minage de cryptos devront être repensées afin de nécessiter le moins d’énergie possible (et les ressources naturelles également). Voilà l’un des plus grands challenges: allier environnement et décentralisation.

Référence: cryptoinsider

Suivre CryptoRus sur twitter : @CryptosR_Us

Image: Pixabay

Shay Mizuno
suivez-moi

Shay Mizuno

Co-fondatrice de Clientconnect by Tagg agence de conception de chatbots (www.clientconnect.com). Passionnée par la blockchain et les crypto-monnaies.
Shay Mizuno
suivez-moi