Blockchain : Comprendre les défis du passage à l’échelle (partie 1)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
http://blockchainmag.fr/blockchaincomprendrelesdefisdupassagealechelle/
RSS
SHARE
Follow by Email

 

Actuellement, toutes les cryptos basées sur la blockchain sont structurées sur un réseau Peer2Peer. Les participants (nodes/noeuds) ne disposent d’aucun privilège. L’idée est de créer un réseau égalitaire sans autorité centrale et sans hiérarchie. Dans la série de posts « comprendre les défis du passage à l’échelle » nous essaierons d’expliquer pourquoi les solutions de paiement P2P ne peuvent pas encore rivaliser avec Visa, Mastercard ou Paypal.

Pour que le Bitcoin et Ethereum puissent rivaliser avec les systèmes de paiement plus traditionnels, ils doivent améliorer leurs délais. Alors que Visa peut traiter jusqu’à 1667 transactions par seconde, Ethereum ne peut en générer que 20 et le Bitcoin 7.

Pourquoi le temps de traitement est si long?

Les nœuds suivent un système « sans confiance », quand le noeud A valide une transaction, le noeud B fait son propre calcul pour vérifier que celle-ci ait bien eu lieu. Chaque nœud doit avoir sa propre copie de la blockchain, plus il y aura de noeuds et plus le processus sera lent. Le consensus se produit de manière linéaire, supposons qu’il y ait 3 nœuds A, B et C:

Pour qu’il se produise, le noeud A doit vérifier la transaction, puis B et ensuite C. S’il y a un nouveau participant dans le système appelé « D », un nœud de plus sera ajouté au consensus. C’est particulièrement le problème avec Ethereum, en effet la blockchain Ethereum est celle ayant le plus grand nombre de nœuds parmi toutes les autres. En mai 2017, Ethereum comptait 25 000 nœuds (le nombre de nœuds d’avril à mai a augmenté de 81%) vs 7 000 pour le Bitcoin.

Alors, quelles sont les solutions aux problèmes de passage à l’échelle? 

Les développeurs d’Ethereum et du Bitcoin ont tous proposé des solutions qui ont déjà été mises en place ou vont l’être prochainement:

-Segwit
-Sharding
-Preuve de participation (PoS)
-Off-chain
-Plasma

Qu’est ce qu’il se passe quand le Segwit est activé?

Les données passent de la chaîne principale vers la chaîne parallèle (side-chain) libérant ainsi de l’espace dans le block d’origine. Il avait été envisagé que les données soient disposées sous la forme d’un Merkle Tree (structure de données contenant un résumé d’informations dans la side-chain) et que la racine Merkle des transactions soit placée dans le block avec la transaction « coin-base » (première de chaque block). Cependant les développeurs ont découvert qu’en la plaçant à cet endroit, la limite globale serait augmentée sans pour autant que le block en lui même le soit.

Dans le prochain post de la série, le pour et le contre du Segwit ainsi que d’autres solutions seront à l’honneur. Entre communautés qui se déchirent et volonté d’améliorer les délais de traitement le chemin vers l’adoption de masse sera épineux…

Image: Pixabay

Référence

Suivre Nikita sur Twitter: @nikzh

Shay Mizuno
suivez-moi

Shay Mizuno

Co-fondatrice de Clientconnect by Tagg agence de conception de chatbots (www.clientconnect.com). Passionnée par la blockchain et les crypto-monnaies.
Shay Mizuno
suivez-moi