Blockchain : Quel impact sur l’Internet des objets ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
http://blockchainmag.fr/blockchain-quel-impact-sur-linternet-des-objets/
RSS
SHARE
Follow by Email

 

Quel sera l’impact de la blockchain sur l’IoT (Internet of things)?

Il existe plusieurs utilisations rendues possible par la blockchain qui auraient été impossible à mettre en place il y a quelques années, (les contrats intelligents par exemple) ils aident dans l’ échange d’argent, de propriétés, d’actions ou tout autre actif. Ces derniers pourraient accélérer le développement d’applications dans l’IoT. En incluant des algorithmes d’achat en temps réel : achat de stockage de données, bande passante à la demande, traçabilité des produits entre autres. Il existe également des utilisations industrielles qui pourraient rendre de nombreuses activités plus efficaces. IBM travaille avec la start-up finlandaise Kouvola Innovation et Maersk pour permettre aux navires automatisés de transmettre leur cargaison d’un pays à l’autre, avec des capteurs qui enregistrent chaque étape dans les registres cryptographiques de la blockchain. La startup Filament fournit des périphériques qui créent des réseaux à maillage autonome à faible puissance pour des applications industrielles, en utilisant la blockchain Bitcoin pour l’identification des périphériques. La technologie peut également être utilisée par la prochaine génération de réseaux énergétiques, en surveillant l’échange de crédits et de débits entre les participants dans l’énergie solaire. LO3 Energy travaille sur les projets Microgid and Transactive Grid à Brooklyn, qui permettent aux voisins de vendre l’excès d’énergie solaire entre consommateurs sur un réseau communautaire, en surveillant les transactions sur la blockchain Ethereum.

L’un des défis actuel concernant la blockchain Bitcoin, est qu’il peut prendre jusqu’à 10 minutes pour valider une transaction. Il existe des compromis entre l’immutabilité (sécurité du réseau) et la puissance de calcul. Les « sidechains » (réseaux d’accès avec une latence beaucoup plus faible) peuvent être une solution au problème de validation des transactions. L’architecture Tangle d’IOTA est un réseau peer-to-peer conçu pour la vitesse avec beaucoup moins de frais et bien plus rapide que son homologue. IBM et Samsung veulent aussi être de la partie en créant ADEPT (Automated Decentralized P2P Telemetry) un système décentralisé IoT conçu pour des milliards de périphériques.

Alors que ces technologies n’en sont encore à leur stade précoce, l’utilisation industrielle de l’IoT offre la promesse d’un nouveau monde. D’ici 10 ou 20 ans, la blockchain pourrait être aussi répandue que le wifi ne l’est aujourd’hui.

Références: IBM, Samsung, IOTA

Pour suivre IOTA sur Twitter: @IoTa2016

À lire aussi: Le cloud collaboratif va t-il disrupter Amazon ? 

 

Shay Mizuno
suivez-moi

Shay Mizuno

Co-fondatrice de Clientconnect by Tagg agence de conception de chatbots (www.clientconnect.com). Passionnée par la blockchain et les crypto-monnaies.
Shay Mizuno
suivez-moi